Le Pérail ce fromage qui veut sortir de l'ombre et qui vise l'IGP

Mar. 05 Jan. 2021 à 15h02
campagne publicité pérail
Depuis 1994, le Pérail essuie les échecs pour une obtention de l'AOP.
Le fromage Pérail est fabriqué en Occitanie dans les départements de l'Aveyron, du Gard, de l'Hérault, de la Lozère et du Tarn.
C'est un fromage à pâte molle et croûte fleurie fait à partir d'un caillage de lait entier et cru de brebis Lacaune. Il existe sous deux formes, le petit Pérail et le grand Pérail.

Localement ce fromage est apprécié et possède sa petite notoriété, en voyant même ses ventes grimper de 10 à 15% les trois derniers mois de l'année.
Afin d'assoir un peu plus cette notoriété, l’Association de Défense et de Promotion du Pérail a décidé de communiquer de façon plus large en faveur de celui-ci. En supplément des campagnes médiatiques dans la presse locale, le Pérail pointe aussi « sa pâte » sur les panneaux d'affichage des villes de Millau, Rodez, Mende et Albi.
Mais aussi via une campagne sur les réseaux sociaux afin de toucher une cible nationale.

L'AOP, C'EST RÂPÉ ?

Cela fait plus de 25 ans que le Pérail tente d'obtenir l'AOP, en vain.
En ce qui concerne l'histoire et la délimitation du territoire, l'Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) semble pourtant bien en accord avec l'association. Néanmoins, et à différentes reprise, l'organisme a dénoncé le nombre de techniques de fabrication trop vaste. Cela concerne entre autres, l'égouttage, le démoulage, le stockage, le traitement du lait utilisé, la maturation, l'affinage... Et ce sont donc ces modes de production trop variés qui ont fait renoncer l'INAO quant à l'attribution de l'appellation.

En mars 2020 l'Association du Pérail a élu Sébastien Leclercq (Directeur des Fromageries Papillon) au sein du nouveau bureau, en remplacement de l'historique monsieur Jean-François Dombre qui devient lui Président d’honneur.

Ce nouveau bureau vise maintenant l'IGP (Indication Géographique Protégée), sans pour autant s'avouer vaincu quant à l'obtention d'une AOP.

UN NOUVEAU DÉPART, UN NOUVEL OBJECTIF

L’Association de Défense et de Promotion du Pérail revoit sa copie et repart sur de nouvelles bases.
Un nouveau Président, de nouveaux statuts pour un nouvel objectif : l'obtention de L’IGP.

A terme l'association souhaite se transformer en ODG (Organisme de Défense et de Gestion).

L'INAO réunira une commission appartenant au comité national des IGP en avril 2021. L'association du Pérail se dit soutenue par ce dernier et espère une validation en 2022.

Alors que l'IGP ne l'oblige pas, les défenseurs du Pérail souhaitent une indication avec une forte exigence du territoire en ce qui concerne le lait. La production devra être faite avec du lait de brebis de race Lacaune et en pâturage.

EN QUELQUES CHIFFRES

Le Pérail c'est
  • Une vingtaine de producteurs
  • Plus de mille tonnes de fromages par an
  • Plus de 400 emplois
  • 10% de la production qui part à l’export
Partagez cette page !
Sur le même thème: actualité, aop aoc

Aucune réaction pour "Le Pérail ce fromage qui veut sortir de l'ombre et qui vise l'IGP"

Ajouter un commentaire
Le Guide du Fromage dans mon email